Le système AIR+

Le système plus moderne AIR+ permet le pointage à distance. Il est particulièrement adapté pour des applications comme le trail, le VTT, des sports nordiques et d’autres sports d’aventure. L’heure et le numéro de contrôle sont enregistrés sur la puce active SPORTident (SIAC) de l’athlète quand il passe une station jusqu’à une distance de trois mètres, suivant le type de station de contrôle utilisé. Un contact direct entre la puce et la station n’est plus nécessaire. C’est rapide. C’est sans contact. C’est stupéfiant. Avec sa portée de 3 mètres et une résolution de 0.01 secondes, le SIAC ne gêne pas l’athlète qui peut se concentrer sur ce qui est le plus important: son sport. Les SIACs sont la nouvelle phase dans l’évolution des sports comme la course d’orientation, aventure ou outdoor, en enlevant la nécessité de ralentir à des points de contrôle ou à l’arrivé.


Concernant le système AIR+

Le SIAC peut être utilise avec les radiobalises spécifiques BS11 qui transmettent les données à une distance jusqu’à 3 mètres dans le mode appelé “active”. Le système SPORTident AIR+ est pourtant complètement compatible avec le système classique. Les stations classiques (BSF7 et BSF8) peuvent être programmes comme radiobalise en utilisant le logiciel Config+. Le compétiteur utilisant un SIAC et qui passe à moins de 50cm du point de contrôle reçoit un signal optique (LED clignotante) et sonore confirmant la réalisation complète de la procédure de pointage.
Les stations BS11 peuvent être configurées en mode « portique ». Ceci n’augmente pas uniquement la précision du chronométrage mais assure également que le SIAC n’enregistre un passage quand il passe entre les deux stations. L’utilisation d’un portique comme ARRIVEE est conseillé. Il est également possible d’utiliser une antenne sur le sol avec une distance allant jusqu’à 6 m.

La combinaison de stations BSF8 et BS11

Comme déjà mentionné auparavant, le système AIR+ est complètement compatible avec les autres systèmes de SPORTident. Les organisateurs peuvent également combiner des stations à poinçonner par contact (passive - BSF8) avec des stations avec pointage à distance (active - BS11) car la puce SIAC fonctionne des deux manières. Avec ce système, il est possible de développer des compétitions sportives plus attractives en combinant la course d’orientation, VTT, la course à pieds, la natation et d’autres sports. Il est possible de combiner les stations BS11 avec les stations BSF7 ou BSF8 et d’utiliser les deux modes du SIAC en une seule compétition. Ceci veut également dire que les puces passives (SI-card 8/9/10/11) peuvent être utilisées pour le pointage classique au contact et également les puces SIAC pour le pointage à distance dans la même course. Un certain nombre d'équipements permet d'étendre les fonctionnalités du système classique et AIR +. Par exemple, l'option de radio à courte portée (SRR) permet aux stations et aux puces compatibles de transmettre directement des enregistrements de pointage pendant la course, rendant les résultats en direct possibles.



Le SIAC

La station EFFACER vide la mémoire du SIAC des données de la course précédente et la station CONTRÔLER va activer le SIAC pour une durée d’environ 20 heures. Ce temps est remis à zéro avec chaque pointage direct ou à distance. Le SIAC indique qu’il est actif avec un petit LED vert clignotant lentement. La désactivation du SIAC est faite par la station ARRIVEE.
L’embout du SIAC clignote et émet un bip sonore quand un pointage a été enregistré correctement. Le SIAC continu à clignoter tant qu’il est dans la zone active du point de contrôle et ensuite encore pendant 3 secondes (valeur par défaut). Il peut également être utilisé pour un pointage de contact. La durée de vie de la pile est estimée à 4 ans mais un pointage de contact fonctionnera toujours, même si la pile du SIAC soit vide.



-> Vers les puces SI-Cards

-> Vers les SI-Stations